Ce sont des mammifères dont le développement des petits se fait dans le ventre de la mère,grâce à un placenta.

Informations générales

repousseboisls ont un nombre pair de doigts fonctionnels et font partie des ruminants, avec un estomac à 3 ou 4 chambres (la panse, le bonnet, le feuillet et la caillette). Leur nourriture est stockée dans la première, ruminée lorsque l'animal est au repos, puis est avalée une seconde fois pour une digestion complète.

Ils ont la particularité d'avoir des bois branchus (excroissances osseuses), sur le crâne et, à ce titre, font partie de la famille des Cervidés et sont herbivores.

Ils sont apparus sur terre, il y a environ 20 millions d’années alors que l’homme n’est apparu qu’il y a 2 millions d’années.

Espèce : Cerf élaphe ou Cerf rouge d’Europe

Durée de vie : 20-25 ans

Poids : à la naissance, le jeune faon pèse 6 à 9 kg, la biche adulte atteint 100 à 120kg et le cerf peut peser jusqu’entre 250 et 300kg.

 

Evolution du cycle annuel

Accouplement : Mi-septembre mi-octobre

Puisqu’il s’agit sans aucun doute de l’expression la plus caractéristique de cet animal, nous décidons de démarrer ce cycle annuel à la période du brame, autrement appelée période de rut. C’est le moment de la reproduction, la période des amours... (la biche, comme le cerf atteignent la maturité sexuelle dès l’âge de 18 mois)…

Nous sommes entre la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre. A ce moment, provoqué par une modification de l’état physiologique des biches et par une évolution du taux d’hormones, démarre cette période pendant laquelle le cerf fait entendre son cri « le brame », à des kilomètres à la ronde. Ce cri rauque à 2 vocations essentielles :

cerfdoc1

implorer les biches de l’accepter, c’est alors un cri de détresse amoureuse

- éloigner les autres mâles qui souhaitent les approcher, c’est, dans ce cas, un cri de guerre.

C’est la biche qui décidera du moment où elle accepte le cerf. Elle n’est en chaleur que par courtes périodes de 18 heures, espacées de 3 semaines et n’acceptera l’accouplement que lors de ces périodes-là. Si elle n’est pas réceptive la biche demeure complètement insensible à la présence du mâle.

Gestation : Octobre à mai

C’est la période pendant laquelle le petit faon va se développer dans le ventre et passer du stade d’embryon à celui de jeune faon nouveau-né. Elle dure en moyenne 235 jours, soit un peu moins de 8 mois.

Naissance : mai-juincerfdoc3

La biche met bas dehors, dans un endroit calme et couvert, le plus souvent à l’abri des regards. Les pattes antérieures et la tête sortent en premier. Dès la naissance, la biche consomme la membrane jaunâtre enveloppant le faon ainsi que le placenta, expulsé après. Il faudra à peine 45 minutes au jeune faon pour se dresser sur ses 4 pattes. A la naissance, le pelage apparaît très sombre, s’éclaircissant très vite à mesure que la mère le lèche.

La robe est mouchetée, couverte de tâches blanches qu’on appelle la livrée. Très vite, les tâches s’estomperont et le pelage deviendra uniformément roux après 2 à 3 mois.

La croissance :

Dès le mois de septembre, alors que les cerfs et les biches renoueront avec l’envie de s’accoupler, le jeune faon aura perdu les tâches et pésera environ 40 à 50 kg. C’est dès la fin du premier hiver que la différence pourra se faire aisément entre les mâles et les femelles. Dès le mois de février-mars, en effet, sur les jeunes mâles âgés d’environ 9 mois, commenceront à poindre 2 petites bosses entre les 2 oreilles.

Commence alors le stade daguet matérialisé par la croissance de ces premiers bois, appelés dagues parce que la plupart ne comportent qu’une branche principale, rappelant ainsi la dague utilisée pour chasser les animaux, à l’époque préhistorique.

Le renouvellement annuel des bois

Les premiers bois tombent au bout d’un an, poussés par les suivants, qui se développeront un peu plus, jusqu’à tomber un an après, poussés par les suivants et ainsi de suite jusqu’à la mort de l’animal. C’est donc bien chaque année que les bois des cerfs se renouvellent sans pour autant, comme on le dit, développer un andouiller supplémentaire chaque fois.

Comment grandissent les bois?

cerfdoc2Dès la chute du bois, le pivot, sanguinolent se couvre rapidement d’une peau fine et légérement velue ; sa consistance et son aspect font qu’on l’a appelée velours.

Sous le velours, une activité intense assure la croissance, puis la calcification du bois qui se fait par minéralisation successive des tissus des extrémités. L’apport des éléments nécessaires à l’édification du bois se fait par un réseau dense de vaisseaux sanguins reliés au système circulatoire général.

Quand il est possible de toucher un bois de cerf en velours, il semble chaud, consécutivement à cet afflux de sang permanent. Le velours, également traversé par un réseau de nerfs, rend les bois très sensibles.

Quand l’ossification est terminée, le velours, devenu inutile se desquame et part en lambeaux de peau sanguinolents.

end faq